Accenteur alpin

Prunella collaris (Scopoli, 1769)



  • 867
    observations

  • 28
    communes

  • 73
    observateurs

  • Première observation
    2000

  • Dernière observation
    2024
A.bonneron - Adamo Florent - Arbez Xavier - Archimbaud Philippe - Assmann Clémentine - Belaud Maxime - Belleau Eric - Bensa Marion - Bergeon Jean-pierre - Bonnet Xavier - Bouvet Pierre - Brahim Julia - Breton François - Brosius Hervé - Castellana Aurélie - Chapelut Florent - Chavagneux Frédéric - Combeaud Stéphane - Deluermoz Gil - Dova Emmanuelle - Dunand Jean-luc - Durand Colas - E.pollet - F.poirier - Fenneteau Andréa - Gaillard Laurent - Gineste Benoît - Girardon Christophe - Gnagni Rudy - Gorgerat Christophe - Guibert Angeline - Guigo Franck - Guillen Gregory - Hazenberg Saakje - Icardo E - Icardo Emmanuel - Jl.dunand - Joulot Christian - Jung Bachelery Marion - Klein Ludovic - Krammer Mathieu - L.lubet - Labigand Benoit - Labrande Louis-jean - Laurent Olivier - Lebard Thomas - Lhommedet Isabelle - Liborio Albin - Loireau Jean-noël - Lombard Georges - Louvet Sebastien - Maison Rémi - Malthieux Laurent - Mandine Jean-paul - Mansons Jérôme - Martin-dhermont Laurent - Mercier Remi - Moisson Marie-cécile - Montigny Olivier - Opolka Boris - Ormea Patrick - Pardi Jean-luc - Pellet Carole - Perfus Monique - Priou Samuel - Rebattu Guy - Rey Julie - Roux Sophie - Salicis Sylvie - Scheyer Laurent - Toutain Yann - Turpaud Anthony - Zimmermann Laurent

Informations sur l'espèce

Typique de la haute montagne, l'accenteur alpin est un passereau robuste de la famille des prunellidés. Son plumage, gris sur le dessus, est rayé de noir. Ses flancs roux sont caractéristiques. Peu farouche, il est facilement observable dans les prairies alpines où il y trouve une alimentation variée : invertébrés, graines et baies. La rudesse de l'hiver le contraint à descendre dans les vallées, voire jusqu'au littoral. - PNE
L'accenteur alpin se démarque de tous les autres oiseaux d'Europe par sa stratégie de reproduction. Il pratique en effet la polygynandrie qui consiste en l'accouplement de plusieurs mâles avec plusieurs femelles. Une fois ces regroupements familiaux formés, tous les mâles défendent le territoire et assistent les femelles pour l'élevage des jeunes. - PNE
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Laiscopus collaris | Sturnus collaris Scopoli, 1769

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles