Gentiane jaune

Gentiana lutea L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Gentianales Famille : Gentianaceae Genre : Gentiana

  • 91
    observations

  • 13
    communes

  • 20
    observateurs

  • Première observation
    1997

  • Dernière observation
    2017
Bibollet Steven - Bonnet Xavier - Breton François - Brosius Hervé - Claudon Sylvie - Dottareli Isabelle - Dottarelli Isabelle - Huyghe Ghislain - J.charron - Jm.cevasco - Krammer Mathieu - Levrat Julien - Malafosse Jean-pierre - Marion Brunel - Marnier Yann - Montigny Olivier - Perfus Monique - Polidori Jean-louis - R.giordano - Rebattu Guy

Informations sur l'espèce

Ce n'est pas par hasard que cette plante vivace, à la tige robuste et creuse pouvant atteindre plus d'un mètre, s'appelle communément la grande gentiane. Elle porte en son extrémité plusieurs étages de fleurs jaunes groupées en verticilles soutenus par une paire de larges feuilles opposées. Cette espèce se distingue de ses congénères du genre, non seulement par sa couleur mais aussi à cause du découpage en 5 ou 6 pétales de sa corolle. - PNE
Sa racine robuste et charnue, profondément enterrée dans le sol représente une manne pour les amateurs d'alcools et d'apéritifs maison. Encore faut-il la reconnaître à coup sur grâce à ses feuilles opposées tout au long de sa tige. - PNE
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Asterias lutea (L.) Borkh., 1796 | Gentiana lutea var. lutea L., 1753 | Gentiana lutea var. puncticulata Ronniger | Gentiana major Bubani, 1897 | Lexipyretum luteum (L.) Dulac, 1867

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles