Genépi blanc

Artemisia umbelliformis Lam., 1783


  • 605
    observations

  • 14
    communes

  • 50
    observateurs

  • Première observation
    1998

  • Dernière observation
    2021
A.terreau - Bensa Marion - Bergeon Jean-pierre - Bettas Regalin Alexandra - Bibollet Steven - Bonnet Xavier - Bouvet Pierre - Breton François - Brosius Hervé - Castellana Aurélie - Claudon Sylvie - Combeaud Stéphane - F.berthollet - Foucaut Laurence - Fribourg Xavier - Giordano Remo - Girardon Christophe - Gourvil Johan - Goux Mylène - Guigo Franck - Guillen Gregory - Huyghe Ghislain - Icardo Emmanuel - Issautier Anne-marie - Jl.desrayaud - Jm.cevasco - Klein Ludovic - L.lubet - Laurent Olivier - Lebard Thomas - Lequette Benoît - Liborio Albin - Lombard Georges - M.pannetton - Malthieux Laurent - Mansons Jérôme - Martin-dhermont Laurent - Michel Laurent - Moisson Marie-cécile - Montigny Olivier - Ormea Patrick - P.arsan - Perfus Monique - Polidori Jean-louis - R.giordano - Rebattu Guy - Riviere Raphaël - Roux Sophie - Turpaud Anthony - Zimmermann Laurent

Informations sur l'espèce

Le génépi jaune mesure de 10 à 20 cm de hauteur et possède une allure générale grêle. L’ensemble des feuilles de sa tige sont divisées en lanières. Ses fleurs jaunes sont rassemblées en petits capitules étagés le long de la tige. Les bractées entourant ces inflorescences sont bordées de brun. C’est une plante d’altitude se rencontrant entre 2 200 et 3 000 m. - PNE
Attention à ne pas confondre ce génépi avec le génépi noir (Artemisia genipi) et le génépi laineux (Artemisia eriantha) présents également dans le parc national des Ecrins. Le génépi noir et le génépi laineux se différencient du génépi jaune notamment par les feuilles entières ou presque de la partie supérieure de leur tige. De plus, chez le génépi noir, les bractées entourant les inflorescences sont bordées de noir. Quant au génépi laineux, il s’en différencie aussi par son port robuste. La cueillette de cette plante aromatique est limitée à 100 brins par personne et par jour, dans les Hautes-Alpes et en Isère. Pour le cœur du parc national, une réglementation particulière est appliquée (voir site internet du PNE). Cette plante est une orophyte des Alpes et des Pyrénées. - PNE
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Absinthium laxum Lam., 1779 | Absinthium mutellina (Vill.) Bluff & Fingerh., 1825 | Absinthium rupestre Clairv., 1811 | Artemisia glacialis var. umbelliformis (Lam.) Rouy, 1903 | Artemisia laxa Fritsch, 1893 | Artemisia laxiflora St.-Lag., 1889 | Artemisia mutellina Vill., 1779 | Artemisia oligantha Miégev., 1872 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles