Ancolie de Bertoloni

Aquilegia bertolonii Schott, 1853

Classe : Equisetopsida Ordre : Ranunculales Famille : Ranunculaceae Genre : Aquilegia

  • 163
    observations

  • 16
    communes

  • 35
    observateurs

  • Première observation
    1995

  • Dernière observation
    2018
Bibollet Steven - Bonnet Xavier - Bottau Christian - Breton François - Brosius Hervé - Colombey Marine - Depernet Corentin - Dottarelli Isabelle - F.berthollet - Fontanilles Philippe - Goux Mylène - J.charron - Jl.desrayaud - Krammer Mathieu - Labrande Louis-jean - Laurent Olivier - Malthieux Laurent - Mandine Jean-paul - Martin-dhermont Laurent - Mercier Remi - Montigny Olivier - Mothé - Ménard Marie - Pardi Jean-luc - Perfus Monique - Polidori Jean-louis - R.giordano - Raquet Virginie - Rebattu Guy - Robion Cédric - Roullois Marion - Roux Sophie - Secteur - Villers Alexandre - Zimmermann Laurent

Informations sur l'espèce

Plante herbacée de 20-50 cm, tige presque nue pubescente, glanduleuse dans le haut. Feuilles longuement pétiolées et découpées en folioles incisées et lobées. Feuilles de la tige divisées en lanières linéaires. Fleurs bleu vif, souvent un peu violacées, de 4-6 cm de diamètre, penchées, à éperon plus ou moins recourbé en crochets. Etamines à anthères jaune.
Endémique des Alpes sud-occidentale et Apennins Strictement calcicole, la plante est aussi thermophile même si un léger couvert forestier est supporté. Elle pousse en moyenne altitude, aime les sols secs, ses habitats sont assez variés : éboulis et pierriers à éléments fins, pelouses rocailleuses, mélezins clairs.... Elle est souvent confondue avec d'autres ancolies, elle s'en distingue par ses étamines jaune paille qui ne dépassent pas de la corolle et ses feuilles très incisées, mais la détermination peut s'avérer délicate.
Eboulis | Pelouses sèches montagnardes
Cas particulier : voir commentaire
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles