Murin d'Alcathoe

Myotis alcathoe Helversen & Heller, 2001



  • 62
    observations

  • 6
    communes

  • 5
    observateurs

  • Première observation
    2004

  • Dernière observation
    2009
Barataud Michel - Favre Philippe - Giosa - Giosa Sylvie - Tillon Laurent

Informations sur l'espèce

Plus petit murin d’Europe, l’identification du murin d’alcathoe, vis-à-vis des autres murins à museau sombre, est une affaire de spécialiste. Sa récente découverte (2001) laisse encore des questions sans réponse sur son mode de vie. Il se réfugie dans les fissures d’arbre ou sous les écorces décollées. L’espèce est très dépendante de écosystème forestier. Sa présence témoigne généralement d’un réseau de gîtes arboricoles bien fourni.
Le murin d’alcathoe est très rare en région PACA où il est essentiellement localisé au nord-est. Situé majoritairement à plus de 1000 m d’altitude, ses affinités écologiques rendent certains secteurs plus favorables que d’autres. C’est le cas des forêts de montagne du Mercantour où il est notamment contacté dans les vallées de la Roya, du Haut-Var et de l’Ubaye. Les abattages, les élagages et la gestion forestière ont de fortes conséquences sur cette espèce très arboricole.
Forêts d'adret | Forêts d'altitude et zone de combat | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Forêts d'ubac | Forêts de ravin | Forêts postpionnières | Fossés et canaux | Fourrés de saules et d'aulnes | Hêtraie-sapinière | Mélèzins
Européenne
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles