Muscardin

Muscardinus avellanarius (Linnaeus, 1758)

Classe : Mammalia Ordre : Rodentia Famille : Gliridae Sous-Famille : Leithiinae Genre : Muscardinus

  • 8
    observations

  • 7
    communes

  • 4
    observateurs

  • Première observation
    2004

  • Dernière observation
    2018
Archimbaud Philippe - Icardo Emmanuel - Krammer Mathieu - Malthieux Laurent

Informations sur l'espèce

Avec sa grande queue, son pelage roux doré et ses gros yeux noirs saillants, le muscardin ne peut être confondu. Ce rongeur arboricole est très lié aux boisements de feuillus à sous bois dense. C'est dans ces milieux qu'il recherche sa nourriture variée et qu'il installe son nid en boule caractéristique, constituée de débris végétaux. Le nid d'hiver, plus gros, peut abriter une dizaine d'individus le temps de l'hibernation, d'octobre à avril. - PNE
L'alimentation variée est composée de feuilles, de bourgeons, de fruits et plus rarement d'écorces. Le nom scientifique du muscardin renvoie aux noisettes pour lesquelles il a une forte prédilection à la bonne saison. Les traces de morsures sur les fruits sont très typées et bien utiles pour révéler la présence du rongeur sinon extrêmement furtif et discret. Il peut aussi agrémenter son régime alimentaire de petits insectes, d’œufs, de vers et de mollusques. - PNE
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Mus avellanarius Linnaeus, 1758 | Muscardinus avellanarius pulcher Barrett-Hamilton, 1898 | Muscardinus avellanarius zeus Chaworth-Musters, 1932

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles