• 50
    observations

  • 14
    communes

  • 10
    observateurs

  • Première observation
    1989

  • Dernière observation
    2013
Barataud Michel - Cevasco Jean-marie - Demontoux Daniel - Favre Philippe - Giordano Remo - Jamault Roland - Joulot Christian - Malthieux Laurent - Popelard Jean-bernard - Urcun Jean-paul

Informations sur l'espèce

Comme les oreillards gris et montagnard, l'oreillard roux se reconnaît d'abord à ses grandes oreilles. Il se distingue du premier par l'absence de masque sombre et du second par l'absence d'un triangle labial charnu. Ces critères restent à confirmer par d'autres plus fins à mesurer. En chasse, il exploite les forêts claires à denses, riches en sous étages, et occasionnellement les prairies. Son régime alimentaire est spécialisé sur les papillons. - PNE
Les gîtes de reproduction de l'oreillard roux se situent souvent dans les bâtiments, notamment les églises, mais aussi dans des arbres à cavités. En hibernation on le connaît surtout dans des grottes et autres cavités souterraines. - PNE
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles