Murin de Natterer, Vespertilion de Natterer

Myotis nattereri (Kuhl, 1817)

Classe : Mammalia Ordre : Chiroptera Famille : Vespertilionidae Genre : Myotis

  • 174
    observations

  • 16
    communes

  • 14
    observateurs

  • Première observation
    1989

  • Dernière observation
    2011
Barataud Michel - Demontoux Daniel - Favre Philippe - Gaillard Laurent - Giosa - Giosa Sylvie - Grandadam Jimmy - Jamault Roland - Joulot Christian - Poirier Frederik - Popelard Jean-bernard - Roue Sebastien - Tillon Laurent - Urcun Jean-paul

Informations sur l'espèce

Comme les autres chauves-souris du genre Myotis, le murin de Natterer se caractérise d'abord par la forme allongée et pointue de son tragus. Des oreilles spatulées et la présence d'une frange de soies sur l'uropatagium le distinguent à coup sûr des autres murins. En chasse, l'espèce fréquente tant les milieux forestiers que prairiaux où elle s'est spécialisée dans le glanage d'insectes posés sur la végétation (araignées, chenilles, mouches...). - PNE
Les colonies de reproduction de murin de Natterer sont souvent installées dans des constructions (ponts, hourdis, parpaings creux…) parfois aussi dans les falaises ou les arbres à cavités. En hibernation, on le trouve dans des grottes, des mines et autres souterrains. - PNE
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Myotis nattereri nattereri | Myotis spelaeus | Myotis typicus

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles