Bruant fou

Emberiza cia Linnaeus, 1766

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Emberizidae Genre : Emberiza

  • 480
    observations

  • 22
    communes

  • 29
    observateurs

  • Première observation
    1982

  • Dernière observation
    2017
A.bonneron - Archimbaud Philippe - Bensa Marion - Bonnet Xavier - Breton François - Brosius Hervé - Claudon Sylvie - Demontoux Daniel - E.pollet - F.goulet - F.poirier - Girardon Christophe - Icardo Emmanuel - Krammer Mathieu - L.lubet - Laurent Olivier - Lebard Thomas - Liborio Albin - Malthieux Laurent - Martin-dhermont Laurent - Montigny Olivier - Ormea Patrick - P.faucon-mouton - Pardi Jean-luc - Perfus Monique - Poirier Frederik - Roux Sophie - Scheyer Laurent - Zimmermann Laurent

Informations sur l'espèce

Très discret, ce passereau de la taille d'un moineau passe facilement inaperçu. Son dos est brun strié de noir, son ventre roux. Gorge et tête sont gris argent, cette dernière ornée de trois bandes noires de chaque côté permettant de l'identifier facilement. La femelle se discerne peu du mâle, légèrement plus terne et avec les motifs de la tête plus diffus. Le bruant fou est sédentaire, se réfugiant toutefois dans les vallées ou les plaines en hiver. - Parc national des Ecrins
Cette espèce a une préférence pour les pentes bien ensoleillées, rocailleuses avec une végétation de buissons et d'arbres. On peut l'observer du collinéen au subalpin, parfois plus haut. En dehors de la période de reproduction, le bruant fou se déplace par petites troupes. Il est alors trahi par ses cris de contact, de petits « tsi » aigus. Le chant du mâle quant à lui, émis depuis le sommet d'un buisson ou d'un arbre, est agréable, avec un début de strophe hésitant mais il n'est guère remarquable. - Parc national des Ecrins
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles