Roitelet à triple bandeau

Regulus ignicapilla (Temminck, 1820)

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Regulidae Genre : Regulus

  • 473
    observations

  • 22
    communes

  • 27
    observateurs

  • Première observation
    2002

  • Dernière observation
    2018
A.bonneron - Archimbaud Philippe - Bensa Marion - Bergeon Jean-pierre - Bonnet Xavier - Breton François - Brosius Hervé - Canut Marie - Claudon Sylvie - F.berthollet - F.poirier - Fontanilles Philippe - Girardon Christophe - Icardo Emmanuel - Krammer Mathieu - L.lubet - Labrande Louis-jean - Laurent Olivier - Lebard Thomas - Leccia Marie-france - Lhommedet Isabelle - Malthieux Laurent - Martin-dhermont Laurent - Montigny Olivier - Pardi Jean-luc - Roux Sophie - Zimmermann Laurent

Informations sur l'espèce

Le roitelet à triple bandeau est, avec le roitelet huppé, le plus petit oiseau d’Europe. Il s’en distingue par un large sourcil blanc au dessus de l’œil et un trait sourcilier noir. C’est un hôte des espaces arborés (forêts de feuillus, mixtes ou de résineux, parcs et jardins). Moins montagnard que le roitelet huppé, il devient rare dès l’étage subalpin. En hiver, les individus des populations de montagnes et du centre et du nord de l’Europe migrent jusqu’au sud de l’Europe.
De part sa taille minuscule (5 grammes !), le roitelet est constamment en recherche de nourriture (insectes et araignées), car il doit consommer l’équivalent de son propre poids chaque jour pour rester en vie. Ses besoins énergétiques deviennent particulièrement importants en période de migration ou lors des grands froids.
12 | 35 | 9 | 11 | 11 | 11 | 11 | 11 | 11 | 9 | 9 | 9 | 9 | 11 | 11 | 11 | | 11 | 9 | 9 | 13 | 9 | 9
Européenne
Regulus ignicapillus (Temminck, 1820) | Sylvia ignicapilla Temminck, 1820

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles