Moineau domestique

Passer domesticus (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Passeridae Genre : Passer

  • 44
    observations

  • 14
    communes

  • 13
    observateurs

  • Première observation
    2006

  • Dernière observation
    2018
Bensa Marion - Bonnet Xavier - Breton François - Canut Marie - Cevasco Jm - Klein Ludovic - Lebard Thomas - Leccia Marie-france - Malthieux Laurent - Martin-dhermont Laurent - Mercier Remi - Pardi Jean-luc - Roux Sophie

Informations sur l'espèce

Le moineau domestique est le plus connu des passereaux . Le mâle, trapu et doté d'une calotte grise entourée de l’arrière des deux yeux jusqu’à la nuque par une bande brune, joues gris blanchâtre, grande bavette noire au-dessus du menton. A ne pas confondre avec son homologue italien, le moineau cisalpin qui se différencie essentiellement par sa tête marron ainsi que par la présence sur sa joue blanche d'une petite virgule noire. - PNE
En Grande-Bretagne, c’est de l’ordre de 90 % à 95 % des effectifs de moineaux domestiques qui ont diminué dans tout le pays depuis 10 ou 15 ans : l’espèce la plus banale qui soit, a été inscrite sur la liste rouge des espèces d’oiseaux menacées. Ce constat alarmant a été confirmé par certaines études dans d’autres pays. En France, Passer domesticus semble suivre la même pente mais avec un décalage de quelques années  : la baisse a atteint 11 % entre 1989 et 2003. Ce déclin laisse à penser que c’est l’environnement immédiat du moineau, donc le nôtre, qui est affecté. - PNE
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Fringilla domestica Linnaeus, 1758 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles