Fauvette pitchou

Sylvia undata (Boddaert, 1783)



  • 42
    observations

  • 10
    communes

  • 11
    observateurs

  • Première observation
    2001

  • Dernière observation
    2019
Bensa Marion - Breton François - F.poirier - Krammer Mathieu - L.lubet - Lebard Thomas - Liborio Albin - Loireau Jean-noël - Malthieux Laurent - Martin-dhermont Laurent - Zimmermann Laurent

Informations sur l'espèce

Le cri de la Fauvette pitchou émi en toutes saisons est son meilleur indice de présence. Le mâle au plumage plus vif que la femelle a le dos gris foncé, la gorge, la poitrine et les flancs rouge vineux. La plupart du temps, elle est observée, posée quelques secondes au sommet d'un buisson, sa longue queue redressée, puis disparaît d'un vol vibré caractéristique au pied d'un autre buisson.
Espèce sédentaire, la fauvette pitchou occupe le pourtour méditerranéen et la façade atlantique jusqu'au sud de la Grande-Bretagne. Les mâles sédentaires reprennent leur activité vocale en février. Elle se nourrit dans les buissons, près du sol, don régime alimentaire est principalement composé d'arthropodes, avec une consommation de fruits en automne. En région méditerranéenne et sub-montagnarde, elle habite les fruticées denses et basses de natures variées comme les landes à Buis, landes à Genêts, garrigues et maquis. Les hivers rigoureux sont mal supportés par l’espèce et la population de la façade atlantique est largement soumise à ces fluctuations. Si elle est aussi sensible à la fragmentation de son habitat, les feux qui couvrent régulièrement en été de vastes superficies de landes peuvent être très dommageables à l'espèce si ils sont trop fréquents. Et inversement, la fermeture des milieux la prive aussi de nombreux habitats.
17
Méditerranéenne
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles