Grive musicienne

Turdus philomelos C. L. Brehm, 1831

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Turdidae Genre : Turdus

  • 347
    observations

  • 23
    communes

  • 23
    observateurs

  • Première observation
    2001

  • Dernière observation
    2018
A.bonneron - Archimbaud Philippe - Bonnet Xavier - Breton François - Brosius Hervé - Castellana Aurélie - Demontoux Daniel - F.poirier - Girardon Christophe - Icardo Emmanuel - Krammer Mathieu - L.lubet - Laurent Olivier - Lebard Thomas - Malthieux Laurent - Mandine Jean-paul - Martin-dhermont Laurent - Montigny Olivier - Opolka Boris - Poirier Frederik - Priou Samuel - Roux Sophie - Zimmermann Laurent

Informations sur l'espèce

Oiseau de la famille des turdidés, de taille légèrement inférieure au merle noir. Mâles et femelles ont un plumage identique, tacheté de brun à la poitrine. La grive musicienne se différencie de la litorne (Turdus pilaris) par un dessus brun uni et de la draine (Turdus viscivorus) par une teinte jaunâtre à la poitrine et aux flancs. Elle occupe une grande diversité d'habitats allant des forêts de feuillus ou de conifères à des milieux ouverts en passant par le bocage. - Parc national des Ecrins
Certaines populations de grives musiciennes sont quasiment sédentaires alors que d'autres effectuent de longues migrations entre l'Europe du nord et les pays méditerranéens où elles passent l'hiver. Son régime alimentaire est essentiellement constitué de baies, de fruits et d'invertébrés comme les escargots dont elle casse la coquille en les projetant sur une pierre. Bien que répandue, la grive musicienne est assez discrète et on la repère souvent grâce à son chant très musical composé de phrases répétées deux à quatre fois. - Parc national des Ecrins
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Turdus ericetorum Turton | Turdus philomelos clarkei Hartert, 1909 | Turdus philomelos philomelos Clbrehm, 1831

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles