Grive litorne

Turdus pilaris Linnaeus, 1758

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Turdidae Genre : Turdus

  • 193
    observations

  • 20
    communes

  • 22
    observateurs

  • Première observation
    1982

  • Dernière observation
    2018
A.bonneron - Archimbaud Philippe - Bensa Marion - Bonnet Xavier - Breton François - Brosius Hervé - Castellana Aurélie - Claudon Sylvie - Cristini Sylvain - F.poirier - Jl.michel - Krammer Mathieu - L.lubet - Laurent Olivier - Liborio Albin - Malthieux Laurent - Martin-dhermont Laurent - Montigny Olivier - Ormea Patrick - Roux Sophie - Scheyer Laurent - Zimmermann Laurent

Informations sur l'espèce

La grive litorne est un migrateur partiel. De la taille du merle noir, elle est la plus colorée et la plus élégante de nos grives. Sa poitrine lavée de jaune-brun est marquée de tâches noires. Le gris ardoise de la tête et du croupion la distingue de la grive draine. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel chez cette espèce. La litorne est bien présente en montagne, affectionnant les espaces boisés pour peu que la présence de l'eau ne soit pas trop éloignée. Assez farouche, elle s'observe chez nous en groupes de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d'oiseaux en hiver. - PNE
Que ce soit en migration ou au cours de sa nidification, la grive litorne fait preuve d'un comportement social grégaire. Les grands groupes qu'elle forme à l'automne et en hiver se transforme en petites colonies lâches de quelques individus, au printemps, quand arrive la période de reproduction. Cette proximité entraîne des tolérances entre couples voisins. Elle niche principalement en pays scandinaves et baltiques et reste une nicheuse occasionnelle dans les Ecrins. Les nids sont confectionnés dans les arbres à bonne hauteur. Friande de baies en hiver, la grive litorne reste un oiseau insectivore s'alimentant de nombreux invertébrés. - PNE
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles