Merle à plastron

Turdus torquatus Linnaeus, 1758

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Turdidae Genre : Turdus

  • 280
    observations

  • 19
    communes

  • 34
    observateurs

  • Première observation
    1982

  • Dernière observation
    2017
A.bonneron - Archimbaud Philippe - Bensa Marion - Bonnet Xavier - Breton François - Brosius Hervé - Castellana Aurélie - Claudon Sylvie - Combeaud Stéphane - F.berthollet - F.poirier - F.rifflet - Girardon Christophe - Guigo Franck - Icardo Emmanuel - J.charron - Jl.michel - Jm.cevasco - Klein Ludovic - Krammer Mathieu - Laurent Olivier - Lebard Thomas - Lhommedet Isabelle - Lombard Georges - Malthieux Laurent - Mandine Jean-paul - Martin-dhermont Laurent - Ormea Patrick - P.faucon-mouton - Perfus Monique - Roux Sophie - Scheyer Laurent - Turpaud Anthony - Zimmermann Laurent

Informations sur l'espèce

Oiseau de la famille des turdidés, le merle à plastron est de taille semblable à celle du merle noir (Turdus merula). Le mâle est noirâtre avec le ventre écaillé de blanc alors que le plumage de la femelle est à dominante brune. Mâle et femelle sont caractérisés par un croissant pectoral blanc très évident. Bien qu'assez farouche, on peut le rencontrer à la belle saison en lisière de forêt de mélèzes, de pins ou d'épicéas, de 1 000 à 2 500 m d'altitude. - Parc national des Ecrins
C'est une espèce principalement migratrice qui niche dans tous les massifs montagneux de France (sauf en Corse) et hiverne en Espagne et en Afrique du nord. Il existe deux sous-espèces : alpestris et torquatus, cette dernière pouvant parfois hiverner dans nos régions. Son régime alimentaire varie au fil des saisons. Friands d'insectes et de vers de terre au printemps et en été, il devient végétarien en automne-hiver où il consomme des baies (genévriers, sorbiers). - Parc national des Ecrins
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Turdus torquatus amicorum Hartert, 1923

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles