Monticole de roche, Merle de roche

Monticola saxatilis (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Saxicolidae Genre : Monticola

  • 348
    observations

  • 20
    communes

  • 44
    observateurs

  • Première observation
    1983

  • Dernière observation
    2018
A.bonneron - Archimbaud Philippe - Bensa Marion - Bonnet Xavier - Breton François - Brosius Hervé - Canut Marie - Castellana Aurélie - Claudon Sylvie - Combeaud Stéphane - Demontoux Daniel - Depernet Corentin - E.baudin - E.pollet - F.berthollet - F.poirier - Gaillard Laurent - Girardon Christophe - Guigo Franck - Icardo Emmanuel - Klein Ludovic - Krammer Mathieu - L.lubet - Labrande Louis-jean - Laurent Olivier - Lebard Thomas - Lhommedet Isabelle - Liborio Albin - Lombard Georges - Malthieux Laurent - Mandine Jean-paul - Martin-dhermont Laurent - Mercier Remi - Montigny Olivier - Ormea Patrick - P.faucon-mouton - P.pierini - Pardi Jean-luc - Poirier Frederik - Priou Samuel - Riviere Raphaël - Roux Sophie - Turpaud Anthony - Zimmermann Laurent

Informations sur l'espèce

Le monticole de roche est un passereau migrateur de la taille d'un merle. Le mâle en plumage nuptial ne peut être confondu avec sa tête bleue, son dos avec une tache blanche, ses ailes brunes et tout le dessous orange. En automne, son plumage se rapproche de celui de la femelle, plus terne, le dos brun barré de sombre et le dessous roux. La queue est courte. - PNE
Dès fin avril, revenant de sa migration transsaharienne, il fréquente les zones rocheuses ensoleillées et les pelouses avec de gros blocs, avec un optimum autour de 2 000 m. On remarque surtout le mâle lorsqu'il lance son chant mélodieux et flûté du haut d'un rocher, ou tout en volant. Il niche dans les anfractuosités des rochers mais aussi parfois dans le mur d'une maison. - PNE
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Turdus saxatilis Linnaeus, 1766

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles