Hirondelle de rochers

Ptyonoprogne rupestris (Scopoli, 1769)

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Hirundinidae Genre : Ptyonoprogne

  • 247
    observations

  • 22
    communes

  • 27
    observateurs

  • Première observation
    1982

  • Dernière observation
    2017
Archimbaud Philippe - Bensa Marion - Bonnet Xavier - Breton François - Brosius Hervé - Claudon Sylvie - Combeaud Stéphane - Cristini Sylvain - F.berthollet - F.poirier - Girardon Christophe - J.charron - Krammer Mathieu - L.lubet - Labrande Louis-jean - Laurent Olivier - Lebard Thomas - Leccia Marie-france - Liborio Albin - Malthieux Laurent - Martin-dhermont Laurent - Montigny Olivier - Ormea Patrick - Pardi Jean-luc - Roux Sophie - S.garnier - Zimmermann Laurent

Informations sur l'espèce

L'hirondelle de rocher est un hirundinidé de taille moyenne à la silhouette trapue. Le dos est gris brun, la poitrine et le ventre beiges. Les petites taches blanches sur la queue ainsi que l'absence de bande pectorale foncée, permettent de la différencier de l'hirondelle de rivage avec qui la confusion est facile. C'est la plus commune en altitude où elle colonise les falaises pour y construire son nid. - Parc national des Ecrins
Son aire de répartition est au sud d'une diagonale Pyrénées atlantiques - Jura. Parmi les hirondelles, c'est la seule qui est présente toute l'année en France. Du nord de l'aire de répartition, elles migrent vers la côte méditerranéenne où elles retrouvent les sédentaires. En montagne, elles sont migratrices partielles et observables de février à octobre dans les Ecrins. - Parc national des Ecrins
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Hirundo rupestris Scopoli, 1769 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles