Engoulevent d'Europe

Caprimulgus europaeus Linnaeus, 1758



  • 130
    observations

  • 24
    communes

  • 36
    observateurs

  • Première observation
    1993

  • Dernière observation
    2022
A.bonneron - Archimbaud Philippe - Belaud Maxime - Bensa Marion - Bonnet Xavier - Breton François - Brosius Hervé - Canut Marie - Castellana Aurélie - Chapelut Florent - Claudon Sylvie - Combeaud Stéphane - Crassous Claire - Demontoux Daniel - Dentz Clementine - Dova Emmanuelle - F.goulet - F.poirier - G.anglio - Geniez Philippe - Gerriet Olivier - Gnagni Rudy - Krammer Mathieu - Labigand Benoit - Laurent Olivier - Lebard Thomas - Letizia Et Philippe Fortini - Liborio Albin - Malthieux Laurent - Martin-dhermont Laurent - Ormea Patrick - Pardi Jean-luc - Perrin William - Roux Sophie - Sana Emmanuelle - Zimmermann Laurent

Informations sur l'espèce

Cet oiseau de taille moyenne est très reconnaissable bien que quasiment invisible en raison de son plumage ''feuille morte'' particulièrement mimétique. En vol, le mâle arbore toutefois 4 taches blanches bien nettes aux extrémités des ailes et de la queue. L'engoulevent se nourrit d'insectes nocturnes et crépusculaires qu'il capture, à la volée, de son remarquable bec grand ouvert. La journée, il reste dissimulé au sol ou dans la végétation. - PNE
Les parades nuptiales de l’engoulevent sont spectaculaires avec de fréquents et bruyants claquements d'ailes et des poursuites en vols spiralés. Le chant est un roulement puissant et continu qui peut s'entendre à plus d'un kilomètre. Durant l'été, tôt le matin et avant le lever du jour, il est assez fréquent de rencontrer cette espèce posée sur les routes où l'engoulevent profite alors de la chaleur accumulée durant la journée. - PNE
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Caprimulgus europaeus europaeus Linnaeus, 1758 | Caprimulgus europaeus meridionalis Hartert, 1896

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles