Chouette hulotte

Strix aluco Linnaeus, 1758

Classe : Aves Ordre : Strigiformes Famille : Strigidae Genre : Strix

  • 158
    observations

  • 22
    communes

  • 31
    observateurs

  • Première observation
    1983

  • Dernière observation
    2018
A.bonneron - Archimbaud Philippe - Bensa Marion - Bergeon Jean-pierre - Bertholet F. - Bonnet Xavier - Breton François - Brosius Hervé - C.borreani - Canut Marie - Claudon Sylvie - Combeaud Stéphane - Cristini Sylvain - F.berthollet - F.poirier - Gaillard Laurent - Girardon Christophe - Icardo Emmanuel - Jl.michel - Krammer Mathieu - L.lubet - Laurent Olivier - Lebard Thomas - Malthieux Laurent - Martin-dhermont Laurent - Montigny Olivier - Ormea Patrick - Riviere Raphaël - Roux Sophie - S.garnier - Zimmermann Laurent

Informations sur l'espèce

La chouette hulotte est un rapace nocturne de grande taille (40 cm de long pour une envergure de 90 cm), aux yeux noirs et à la silhouette trapue. Son plumage varie du roux au gris. Elle est la plus commune des chouettes européennes et s’accommode de nombreux milieux. Les forêts de feuillus, riches en micro-mammifères, sont particulièrement recherchées. Cette ingénieuse prédatrice est également capable de dénicher grenouille, passereau, poisson et parfois même autre chouette comme la Tengmalm. - Parc national des Ecrins
La variation de son plumage du gris au roux traduit des capacités physiologiques et comportementales différentes. Les formes grises résistent mieux au froid, aux parasites et au manque de nourriture, et les formes rousses, légèrement plus grosses, se reproduisent mieux quand les températures sont clémentes. Ainsi, un hiver rigoureux favorise la forme grise et à l’inverse un hiver doux favorise la forme rousse. La couleur est en relation avec la mélanine. Plus ce pigment est abondant, plus l’oiseau sera gris. - Parc national des Ecrins
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles