Pigeon ramier

Columba palumbus Linnaeus, 1758

Classe : Aves Ordre : Columbiformes Famille : Columbidae Genre : Columba

  • 230
    observations

  • 21
    communes

  • 29
    observateurs

  • Première observation
    1995

  • Dernière observation
    2017
A.bonneron - A.terreau - Archimbaud Philippe - Bensa Marion - Bonnet Xavier - Breton François - Brosius Hervé - Canut Marie - Cevasco Jm - Claudon Sylvie - Combeaud Stéphane - Demontoux Daniel - F.berthollet - F.poirier - F.rifflet - Girardon Christophe - Guigo Franck - Icardo Emmanuel - Krammer Mathieu - L.lubet - Laurent Olivier - Lebard Thomas - Malthieux Laurent - Martin-dhermont Laurent - Montigny Olivier - Ormea Patrick - Roux Sophie - Turpaud Anthony - Zimmermann Laurent

Informations sur l'espèce

Le pigeon ramier, aussi appelé palombe dans le sud, est le plus grand des colombidés d'Europe. Sa gorge est rose-pourpre, tirant vers le gris pâle sur le ventre. La tête est grise, avec des tâches blanches bien nettes sur le côté du cou ainsi qu'un liseré blanc présent sur les ailes qui le distingue des autres pigeons. - Parc national des Ecrins
Son bec légèrement crochu est fait pour déchirer les feuilles et fait aussi office de paille pour boire ce qui est une des caractéristiques de la famille colombidés. Au cours de ce dernier siècle, les changements des pratiques agricoles ont globalement favorisé l’expansion des effectifs de pigeons ramiers en Europe. Cela a permis à une espèce auparavant typiquement forestière de devenir étroitement associée aux paysages agricoles. Le remembrement a fait effet inverse, localement, avec une forte régression des bocages, habitat où se retrouvaient la plus forte densité d'oiseaux nicheurs. La chasse à la palombe lors des migrations d'automne a aussi pour effet de diminuer fortement les effectifs en France. - Parc national des Ecrins
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles